Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Comment défendre ses droits sur internet ?

Le développement des relations à distance via internet ne connait aucune limite. Il est plus facile de communiquer. Cependant, certains l'utilisent pour dénigrer l'honneur de soi, alors comment se défendre ?

Il est vrai que la communication via internet tel que les réseaux sociaux est formidable, mais quand les autres nous reprochent et que l'honneur de soi est dénigré, c'est plus le cas. Je me demandais s'il était possible d'avoir recours à un avocat diffamation internet pour défendre mes droits, mes recherches ont porté ses fruits.

Diffamations portant atteinte à ma personne

Diffamation, je le dis bien. Si le Code pénal définit la diffamation comme « allégation ou imputation d'un fait qui porte atteinte à l'honneur ou à la considération d'une personne physique ou morale », dans l'article 29 alinéa 1 de la Loi du 29 juillet 1881 pour la presse, le champ d'application concerne tout à fait internet de nos jours. Il vous est arrivé quelquefois de vous faire insulter injustement sur facebook et que l'on publie des photos de vous et que vous qualifieriez d'inappropriée ou d'obscène ?

Sachez que vous faites l'objet d'une diffamation publique. C'est une allégation portant atteinte à votre honneur, car elle nuit à votre image ainsi qu'à votre réputation vis-à-vis de vos proches ou semblables. Dans le domaine juridique, même un reproche peut-être qualifié d'infraction à la diffamation quand il porte atteint injustement à vos valeurs ou à votre personne.

comprendre-ses-droits-sur-internet.jpg

Les diffamations d'ordre professionnel pour les entreprises

Les diffamations ou injures ne sont pas seulement limitées à la personne tant que physique ou morale, les entreprises sont également les plus visés dans le monde des affaires. L'objectif est souvent facile à comprendre, en tente par tous les moyens de discréditer la société au vu du public pour que ce dernier perde ses clients. Ce serait certainement un moyen à la concurrence de gagner en part de marché.

La fausse publicité marche également en ce sens. La procédure habituelle conseillerait un droit de réponse, conforme à l'article 06 de la Loi du 21 juin 2004. Mais la seule vraie manière de se défendre ne serait pas d'avoir recours aux services d'un professionnel tel qu'un avocat ou conseiller juridique ? En tout cas, seule une personne spécialisée en droit de la communication peut efficacement nous défendre et nous conseiller dans les démarches à suivre.

Les commentaires sont fermés.